Un peu de mécanique ! – Partie 3

Dépose du carter inférieure pour mesurer le jeu du vilebrequin car lors des manœuvres , des accoues ce sont fait sentir. L’embrayage étant neuf, il ne reste que le calage du vilebrequin.
Lors de la mesure, il y avait effectivement un jeu, 0.15mm, pas grand chose au regard des proportions du bus mais suffisant pour donner des accoues lorsque le moteur est « en charge ».
J’ai donc commandé de nouvelles cales à Volvo qui combleront ce jeu afin de prolonger la durée de vie du moteur.
Il y avait aussi un liquide, plus fluide que l’huile dans le fond du carter. J’ai fait un prélèvement pour analyse car j’ai un doute entre liquide de refroidissement et résidu d’eau qui a condensé à plusieurs reprise dans le moteur sans pouvoir s’évaporer puisqu’il n’a pas tourné et donc chauffé l’huile suffisamment pour la faire évaporer.

Lorsque toutes ces opérations furent terminées, la repose du carter avec de la patte à joint et la reconnexion des diverses tuyauteries fût une formalité.

J’ai aussi changé toutes les durites en silicone, certaines étaient « craquantes » (phénomène caractéristique des durites silicones trop vielles et proche de la rupture).

Laisser un commentaire