Pose du ballon et chaufferie

La chaufferie a été réalisé dans la grande soute non débouchante , la plus proche de l’essieu arrière afin de mettre le poids le plus possible sur cette essieu (qui a une capacité plus importante que celui de devant) et aussi car non debouchante, les rangements n’auraient pas été optimal.

J’ai utilisé un ballon d’eau chaude sanitaire d’une chaudière de récupération, le corps et l’échangeur sont en inox (échangeur au bain-marie). Le ballon à été posé en premier, fixé avec des sangles 6 tonnes à des pontets que j’ai réalisé et soudé au châssis, et qui le maintiennent plaqué dans l’angle avant droit (maintien en latérale et longitudinal optimal)

Dans la chaufferie on retrouve le système de bouclage pour le solaire thermique qui est relié par un échangeur au ballon au travers du circuit du Webasto (la chaudière), le système de circulation du plancher chauffant et les départs d’eau chaude et froide sanitaire.

Afin de récupérer la chaleur produite par le moteur lors des déplacements, j’ai installé un système de vanne trois voix tout-ou-rien pour shunter le Webasto et connecter le moteur avec le ballon tampon.

Laisser un commentaire