Un peu de mécanique ! – Partie 3

Dépose du carter inférieure pour mesurer le jeu du vilebrequin car lors des manœuvres , des accoues ce sont fait sentir. L’embrayage étant neuf, il ne reste que le calage du vilebrequin.
Lors de la mesure, il y avait effectivement un jeu de 0,15mm, pas grand chose au regard des proportions du bus mais suffisant pour donner des accoues lorsque le moteur est « en charge ».
J’ai donc commandé de nouvelles cales à Volvo qui combleront ce jeu afin de prolonger la durée de vie du moteur.
Il y avait aussi un liquide, plus fluide que l’huile dans le fond du carter. J’ai fait un prélèvement pour analyse, car j’ai un doute entre liquide de refroidissement et résidu d’eau qui a condensé à plusieurs reprises dans le moteur sans pouvoir s’évaporer puisqu’il n’a pas tourné et donc chauffé l’huile suffisamment pour l’évaporer.

Lorsque toutes ces opérations furent terminées, la repose du carter avec de la patte à joint et la reconnexion des diverses tuyauteries fût une formalité.

J’ai aussi changé toutes les durites en silicones, certaines étaient « craquantes » (phénomène caractéristique des durites en silicones trop vielles et proches de la rupture).

Un peu de mécanique ! – Partie 4

Un démontage intégral et un bon nettoyage n’étaient pas de trop. Ainsi avec cet entretien, les risques d’incendies sont réduits. (bien-sûr, un détecteur incendie viendra assurer une sécurité supplémentaire ainsi qu’un extincteur, peut être automatique)

Le Webasto avait été déposé dès le début du chantier et remisé en attendant son tour.

AVANT ->

APRÈS ->

Le voici reposé à son emplacement.

Un peu de mécanique ! – Partie 2

Je me suis attaqué à la dépose du radiateur, enfin des radiateurs car le radiateur d’eau et l’intercooler du turbo sont fixé ensemble sur un seul support.

Le radiateur avait bien pourri, il est donc parti en réparation.
Pour le support des radiateurs un bon nettoyage, un traitement de la corrosion de l’alu, et je le remonterai en inversant le sens (ainsi la partie corrodé ne sera plus a l’endroit sensible.)